ActualitéDiplomatiePolitique

12ème édition de la World Policy Conference – Au nom du président Alassane Ouattara, le premier ministre Amadou Gon représente dignement la Côte d’Ivoire.

De Lyon, en France, où il a pris part, du 9 au 10 octobre 2019, à la 6è Conférence de reconstitution du financement du Fonds mondial contre le Vih-Sida, le paludisme et la tuberculose, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, est arrivé, le 11 courant à Marrakech, au Maroc, pour participer, du 12 au 13 octobre, à la 12ème édition de la World Policy Conference.

Le chef du gouvernement y a représenté le président de la République, Alassane Ouattara.

Au nombre des thématiques qui ont été discutées, figurent:

  • la mondialisation,
  • les enjeux de la technologie dans la société et en politique,
  • les perspectives économiques,
  • l’environnement
  • et l’avenir du système monétaire international.

Intervenant à l’ouverture de cette haute tribune, le 12 octobre, au Maroc, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué qu’il faut une transformation structurelle des économies africaines pour créer des emplois pour les jeunes et réduire la pauvreté.

Il souligne ainsi que:

‘’L’Afrique dispose de bases solides pour devenir l’un des piliers majeurs de la croissance et de la prospérité mondiale. Son taux de croissance, supérieur à la moyenne mondiale, avec 3,5% en 2017 et 2018, est projeté à 4% en 2019 puis 4,1% en 2020. Malgré cette performance, deux défis majeurs restent à être relevés par l’Afrique. A savoir la création massive d’emplois, en particulier pour les jeunes, qui représentent près de 70% des populations africaines et la réduction de la pauvreté’’.

Pour le chef du gouvernement, la transformation structurelle des économies africaines est une nécessité pour relever ces défis.

Au nombre de ceux-ci, il y a le développement accéléré de l’industrie africaine, très peu compétitive en raison de coûts de facteurs de trop et de la taille relativement faible des marchés.

Amadou Gon Coulibaly a présenté les efforts et l’expérience de la Côte d’Ivoire. De 2011 à 2019, a-t-il souligné, la capacité de production d’électricité de la Côte d’Ivoire, qui connaît une croissance économique moyenne de 8% par an depuis 2012, a augmenté de près de 60%, doublant ainsi le nombre de localités électrifiées.

En outre, a-t-il ajouté, le pays a investi massivement dans la construction de zones industrielles et dans les infrastructures de transports. Toutes choses qui impactent positivement la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le Premier ministre a également invité à mettre fin à la montée du protectionnisme suscité par les différentes guerres commerciales.

C’est une nouvelle menace qui risque de freiner l’essor économique de l’Afrique, en plus du terrorisme auquel le continent doit faire face.

Fondé en 2008, la World Policy Conference est un espace de réflexion sur les questions de relations internationales.

Gon Coulibaly appelle à une coalition contre le terrorisme au Sahel.

Dans une déclaration faite le 12 octobre 2019 à Marrakech, le Premier ministre ivoirien a appelé à une coalition militaire internationale robuste pour faire face au terrorisme dans le Sahel. Il précise ainsi que:

’Concernant le terrorisme dans la zone du Sahel, il faut aller au-delà de la présence de la France et de la CEDEAO et mettre en place une vraie coalition internationale, pour avoir une intervention aussi forte qu’en Syrie’’.

Selon, le Chef du gouvernement ivoirien, cela s’avère nécessaire, au moment où l’Afrique enregistre des progrès économiques depuis quelques années. Avec un taux de croissance de 3,5%, supérieur à la moyenne mondiale.

Quant au taux de pauvreté extrême, il est passé, selon la Banque africaine de développement (BAD), de 57% en 1990 à 35% en 2015.

Ces progrès, a-t-il dit, sont aujourd’hui menacés ou annihilés dans certaines régions, notamment au Sahel, par le terrorisme. D’où la nécessité d’une intervention plus robuste, non seulement dans l’intérêt de l’Afrique, mais aussi dans ceux de l’Europe et du reste du monde.

Et d’ajouter que les ‘’succès de la coalition militaire internationale en Syrie se transforment en risques au niveau du Sahel’’.

D’autre part, Amadou Gon Coulibaly a salué et encouragé le multilatéralisme dans la gestion des affaires du monde. Pour lui, le Système des Nations Unies est aujourd’hui l’expression du multilatéralisme.

Et il précise pour finir que:

« Il contribue depuis des décennies, à la promotion du commerce international, à la définition des objectifs de développement durables, à la prévention de crises et à la résolution durable de conflits…ses résolutions ainsi que sa mission de maintien de la paix , ont permis à la Côte d’Ivoire, un pays affaibli par une dizaine d’années de crises économique, politique et militaire, de relancer son développement économique et social’’.

La World Policy Conference a discuté, du 12 au 14 octobre, des questions de gouvernance mondiale. Fondée en 2008, la World Policy Conference est un espace de réflexion sur les questions de politique internationale.

Source : Primature

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close