ActualitéSociétéTech

4ème édition de la Conférence africaine sur la Cyber sécurité – Transformation digitale de l’Afrique

La 4ème édition de la Conférence africaine sur la Cyber sécurité avec pour thème :

‘’La feuille de route de l’Afrique pour la 4ème Révolution industrielle : Transformation digitale et Cyber-sécurité’’, a pris fin le vendredi 04 octobre 2019, à Abidjan, par un panel.

Ce panel était articulé autour d’une préoccupation principale:

‘’La place et la contribution de la femme dans la transformation digitale de l’Afrique’’.

En compagnie du Dr Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public, quatre autres dames, Suizic Merdrignac, Jeanne Sissoko Zézé Félicia Djibo et Gertrude Koné, des personnalités du monde de l’entrepreneuriat feminin et du secteur privé, qui, par leurs réussites intellectuelles et professionnelles, ont démoli la perception sexiste du travail et tous les stéréotypes culturels et traditionnels, enfermant la femme dans un rôle de reproduction.

Des différentes interventions des panélistes argumentées sur la base de leurs expériences professionnelles et des victoires qu’elles ont remportées, elles ont démontré que la femme, autant que l’homme, avait une contribution importante à faire pour que l’Afrique fasse de la 4ème Révolution industrielle, le levier de son développement social, industriel et économique.

De ce fait, la femme en devrait plus jamais développer un quelconque complexe vis-à-vis de l’homme et de tout autre corps de métier.

D’autant plus qu’elle est déjà présente dans la 4ème révolution industrielle, en posant, chaque jour, des actes qui développent son leadership.

Les panelistes ont tout aussi montré combien le secteur des TIC offrait plus de légitimité et de visibilité aux femmes, du fait de son caractère varié et inclusif.

Ce moyen virtuel leur donne la possibilité de se mobiliser et de mobiliser leurs efforts et intelligences pour conduire le combat pour l’égalité entre les sexes.

Dans le monde du travail impitoyable, les femmes pour accéder à des postes de responsabilité et de décision ont reconnu qu’en plus des compétences et connaissances intellectuelles, il leur fallait développer une collaboration et un partenariat intelligents avec les hommes.

Raymonde Goudou, représentant le Premier ministre Amadou Gon et panéliste, a développé certains aspects de la politique du gouvernement ivoirien pour la modernisation de l’Etat.

Elle a notamment mis en avant, les missions de son département ministériel pour montrer que le gouvernement qui fait du social, l’une de ses priorités, ne laisse pas le citoyen seul face à ses difficultés d’accès aux services de l’Etat.

A côté des efforts fournis pour une meilleure couverture du pays en fibre optique et en réseau électrique pour des communications de plus en plus fluides et un meilleur accès à la communication internet, au niveau de la qualité des offres du service public, son ministère multiplie les outils modernes.

Ce, en vue de satisfaire les besoins du citoyen. Le portail du citoyen qui a fait l’objet d’une démonstration est la solution électronique contre les lourdeurs administratives et les actes de racket subséquents.

Elle s’est particulière-ment montrée sensible aux résultats des trouvailles des jeunes filles qui ont conçu des applications pour assurer une meilleure santé maternelle et infantile, puis solutionner le désordre occasionné par le commerce de la friperie dans certaines communes du district d’Abidjan.

Elle a pris l’engagement, au nom du ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, de faire recevoir ces génies naissants et pensionnaires du lycée moderne d’Abobo par le conseil municipal de ladite commune pour être célébrés.

Elle a récompensé toutes les lauréates par des trophées et en numéraire. Elle-même a reçu le prix ‘’Africa women fort Tech leader’’, pour son soutien permanent à cette conférence, mais également pour l’important travail qu’elle abat au niveau de son département, pour moderniser l’Administration.

Au nom du Premier ministre, elle a exprimé la satisfaction du gouvernement aux membres du comité d’organisation de cette conférence sur la Cyber sécurité et a publiquement félicité Marc Coulibaly, son initiateur, avant de déclarer la fin de la 4ème édition de la conférence africaine sur la cybersécurité et la transformation digitale.

Source: Sercom

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close