Insolites

Affaire profanation de la tombe de DJ Arafat – L’étudiante Diana Blé libérée hier, après deux mois de prison

Diana Blé est désormais libre.

L’étudiante accusée et condamnée à 12 mois de prison ferme, dans l’affaire de la profanation de la tombe de Dj Arafat, a finalement été libérée, mercredi 30 octobre 2019, après moins de deux mois passés en prison, par le tribunal de première instance d’Abidjan.

Pour l’heure, les raisons de cette libération «surprise» n’ont pas été révélées. Toutefois, l’annonce de la libération de la jeune étudiante a été accueillie avec beaucoup de joie sur les réseaux sociaux.

D’autant plus que cette incarcération avait suscité une vive polémique. Pour rappel, Diana Blé avait été interpellée à l’instar d’une dizaine de personnes, pour s’expliquer relativement à un post dans lequel elle expliquait comment la tombe de Dj Arafat avait été profanée, le 31 août dernier, au cimetière de Williamsville.

La jeune étudiante avait ensuite fait une vidéo pour expliquer qu’elle n’était pas l’auteure du texte qu’elle avait publié avant de présenter ses excuses à la nation ivoirienne et à la famille de Dj Arafat.

Des explications auxquelles le tribunal n’a pas adhéré et a tout de même décidé de condamner cette étudiante.

Une chose est sûre, la mobilisation de personnalités autour de cette affaire a certainement quelque chose à voir avec cette libération qui donne du baume au cœur de la famille de cette jeune fille.

Source: Sooir Info

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close