ActualitéSociété

Attaque d’un commissariat de police d’Abidjan, des armes emportées

Mardi 26 septembre 2017- Le Commissariat de police du 34è arrondissement sis à Abobo Baoulé (Nord d’Abidjan) a fait l’objet d’une attaque armée, mardi, par des individus en civil emportant deux kalachnikovs et des pistolets automatiques.

Cette attaque est survenue cinq jours après le lancement de l’opération Epervier 3 dans la commune de Yopougon, visant à traquer les délinquants, rechercher et détruire les fumoirs, saisir les drogues, les produits pharmaceutiques non enregistrés, les armes à feu ou armes blanches.

 ‘’ C’est en début d’après-midi que le 34è arrondissement a reçu la visite  de personnes armées. Ce sont des pistolets automatiques (PA) et deux kalachnikovs qui ont été emportés par ces personnes dont nous ignorons encore  les identités’’,  a expliqué à APA une source policière.

Une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS), présidée par le Président de la République, Alassane Ouattara, s’est tenue début septembre 2017, portant sur la situation sécuritaire nationale, notamment les attaques perpétrées contre les postes de police et de gendarmerie ainsi que les évasions de prisonniers mettait en cause des proches de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo.

Une série d’attaques armées a ciblé des postes de police et de gendarmerie dans les localités de Bingerville, Cocody, Azaguié, Fresco, N’Dotré, Adzopé et Songon.

Avec APA

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close