ActualitéInternational

Coopération bilatérale: Plus de 70 accords signés en 2017 par la Côte d’Ivoire ( Ouattara)

Dans le cadre du renforcement de sa coopération bilatérale, la Côte d’Ivoire a signé plus de 70 accords au cours de l’année 2017 avec des États d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie, a révélé jeudi, le président ivoirien, Alassane Ouattara qui recevait au palais présidentiel d’Abidjan, les voeux de nouvel an des couches socioprofessionnelles et corps constitués du pays.

« Le renforcement de notre coopération bilatérale devrait se poursuivre en 2018 avec le renforcement des relations avec un certains nombre de pays auquel je souhaite donner un cachet économique particulier», a ajouté M. Ouattara dans son adresse aux chefs des missions diplomatiques et représentants d’organisations internationales accrédités en Côte d’Ivoire.

« L’année 2017 a connu son lot d’horreur et de barbaries avec le phénomène migratoire et celui du terrorisme », a-t-il regretté avant de proposer que « la résolution de la question migratoire doit se faire dans le cadre d’un partenariat stratégique assumé entre l’Europe et l’Afrique».

Poursuivant dans l’énumération des solutions pour lutter contre l’immigration irrégulière, le président ivoirien a estimé que la communauté internationale devra s’efforcer de trouver des  »solutions pérennes » à ces préoccupations.

Relativement au phénomène du terrorisme, M. Ouattara a assuré que « la lutte contre le terrorisme sera l’une de nos priorités au conseil de sécurité de l’ONU». Pour sa part, le doyen du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire, Monseigneur Joseph Spiteri, a dit les attentes des chefs des missions diplomatiques et autres organisations internationales au nom desquels il s’exprimait.

« Conscient de tout ce que vous avez déjà réalisé, nous souhaiterions en 2018, l’éradication du travail des enfants, la scolarisation des jeunes filles, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption », a indiqué M. Spiteri au président ivoirien ajoutant au nombre desdits souhaits pour la nouvelle année, « un engagement politique majeur des femmes en politique, un dialogue politique plus étendu en favorisant le concours actif de l’opposition ».
L.Barro

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close