ActualitéInternationalSociété

Coopération internationale/ présente en chine depuis le 27 août dernier, la délégation du ministère de la Ville reçoit d’importantes formations

Améliorer la mobilité urbaine en vue de favoriser un meilleur déplacement des populations, et moderniser les moyens de mobilité dans les villes ivoiriennes, tels sont, entre autres, les objectifs que se sont assignés les ministres ivoiriens en charge de la politique urbaine et du Transport, lors de leur rencontre du mardi 11 décembre 2018 dans les locaux du ministère du Transport.

Pour ce faire, il est primordial de s’inspirer de modèles de réussite, afin de définir une politique adéquate.

Ainsi, dans le cadre du séminaire sur la planification urbaine, qui se déroule depuis le 27 août 2019 à l’Université nationale Jiaotong de Beijing, la délégation du ministère de la Ville a reçu des formations sur l’un des piliers du développement économique de la Chine, à savoir son réseau ferroviaire à grande vitesse.

La Chine, qui compte plus de cent (100) villes de plus d’un million d’habitants, privilégie le transport en commun et voit en cela, une solution durable pour une meilleure mobilité des populations.

L’ascension du développement ferroviaire s’est faite de façon fulgurante depuis la création du premier chemin de fer Beijing-Zhangjiakou, créé en 1905 et le système de transport ferroviaire est planifié selon une prévision à la demande.

Les déplacements à bicyclette ou à moto électriques sont également encouragés en vue de lutter contre les embouteillages.

C’est ce modèle de gestion de transport urbain qui devrait inspirer les représentants du ministre François Albert Amichia à leur retour de formation.

En marge du séminaire, la délégation ivoirienne a eu deux (2) séances de travail avec Wang Haitao, vice-président de Super Map, et Dr Zhou, Directeur de la Faculté de design et architecture de l’Université nationale de Jiaotong à Beijing.

En marge du séminaire, la délégation ivoirienne a eu deux séances de travail.
En marge du séminaire, la délégation ivoirienne a eu deux séances de travail.

Selon Wang Haitao, sa structure, qui est spécialisée dans la fourniture de logiciels de Système d’information géographique (Sig), travaille déjà en Afrique avec le Nigéria et le Rwanda, et s’intéresse plus particulièrement à la Côte d’Ivoire qui pourrait constituer une porte d’entrée en Afrique de l’Ouest.

Une offre bien accueillie par les Ivoiriens en quête de solutions aux préoccupations d’aménagement de l’espace urbain ainsi que de la rénovation et de la réhabilitation des quartiers défavorisés.

Avec le Dr Zhou, il s’agi d’obtenir son engagement dans la recherche de partenaires publics ou privés chinois spécialisés dans les stratégies de planification urbaine.

A l’issue des échanges, ce dernier a marqué son intérêt face aux différents projets présentés, et s’est dit disposé à apporter tout son appui technique au ministère de la Ville.

Source : Direction de la communication du ministère de la Ville

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close