ActualitéEconomie

La Côte d’Ivoire espère intégrer le Groupe C4 pour soutenir sa filière cotonnière

La Côte d’Ivoire, admise comme membre observateur du Groupe Coton 4 (C4), espère intégrer l’organisation aux fins de « capter quelques financements » pour soutenir sa filière cotonnière, a confié à APA le directeur général du Conseil coton-anacarde, Adama Coulibaly, dans un entretien.

« C’est une étape importante de note intégration dans ce groupe de lobbying qui milite en faveur des cotonculteurs des différents pays membres et nous en espérons avoir donc la chance de capter quelques financements », a dit M. Coulibaly.

Le directeur général du Conseil coton-anacarde, Adama Coulibaly, qui s’exprimait en marge de la 77è Réunion plénière du Comité consultatif international du coton (CCIC), à Abidjan, a fait savoir que la Côte d’Ivoire espère « aussi quelques appuis et soutiens » en faveur de sa filière cotonnière.

Le Groupe coton 4 (C4) est une organisation de quatre pays producteurs de coton. Il comprend le Mali, le Burkina Faso, le Bénin et le Tchad. Grâce à ces pays, les questions liées au commerce du coton ont été portées à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Cette organisation permet à ces quatre pays de bénéficier d’un certain nombre d’appuis à travers le monde. « La Côte d’Ivoire, autrefois considérée comme un pays qui n’a pas besoin de beaucoup d’appuis dans sa filière cotonnière, n’avait pas été intégrée au départ », a noté M. Coulibaly.

Grâce au leadership des autorités ivoiriennes, avec une implication du chef de l’Etat Alassane Ouattara, et du Premier ministre,  Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire a été enfin admise dans un premier temps comme membre observateur du Groupe C4, le 16 novembre 2018, à Ndjamena.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close