ActualitéSport

Côte d’Ivoire: lancement officiel de la saison sportive scolaire et universitaire 2018-2019

Le ministre ivoirien des Sports, Paulin Claude Danho, a procédé mardi au lancement officiel de la saison sportive scolaire et universitaire 2018-2019, au Palais des sports de Treichville, dans le Sud d’Abidjan, en présence des acteurs du secteur éducation-formation.

M. Danho, co-président de cet événement, représentant le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie, a donné le coup d’envoi d’un Cross des écoles marquant l’ouverture de la saison 2018-2019 de l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires (OISSU).

Ce cross des écoles, éclaté et simultané sur l’ensemble du territoire ivoirien, a enregistré une forte participation au niveau du District d’Abidjan, avec la présence de délégations venues de la France, du Maroc, du Bénin, du Niger et du Sénégal.

Le lancement de ces activités sportives scolaires et universitaires montre l’engagement du gouvernement ivoirien à promouvoir le sport à l’école. Un enjeu pour l’OISSU dont l’objectif est de démocratiser et pérenniser cette pratique, facteur de santé mentale, physique et de rassemblement.

« Dans ce contexte de l’école, il s’agit pour nous, de relever le défi de la saine occupation de nos élèves et étudiants, d’assurer leur insertion socio-économique, de promouvoir les valeurs civiques et citoyennes afin de favoriser l’éclosion d’une élite sportive », a déclaré le ministre des Sports.

Selon le directeur général de l’OISSU, Mamadou Souleymane Koné, l’innovation est que ce cross se déroule dans les 31 chefs-lieux de régions et les deux Districts du pays. Celui d’Abidjan étant à caractère international puisqu’il y a d’autres pays qui rejoignent la Côte d’Ivoire pour marquer l’événement.

Quelque 50.000 élèves et étudiants participent à ce cross. L’année précédente, le lancement a eu à Dimbokro, dans le centre ivoirien, marqué par une « activité multisport ». Pour cette saison, il s’agit d’un cross national. Pour le District d’Abidjan, des milliers de personnes y ont participé. Selon les organisateurs 10.000 athlètes étaient attendus à ce cross.

Pour cette saison, l’OISSU prévoit des championnats par discipline. Elle termine déjà mercredi à Yamoussoukro par la 4è édition des jeux scolaires et universitaires, le seul évènement multisport national qui réunit tous les ordres d’enseignement sur dix jours. Il se fera désormais chaque deux ans.

« En 2019, c’est les championnats scolaires tels l’handball et le football. C’est l’année des championnats sur toute l’étendue du territoire. Nous voulons animer toutes les cités de Côte d’Ivoire pour marquer ce retour véritable de l’OISSU », a indiqué M. Mamadou Souleymane Koné.

Le président de la Fédération africaine du sport scolaire (FASS), le marocain Youssef Belqasmi, s’est pour sa part félicité de l’organisation de cet événement d’envergure auquel prend part des enfants de la Côte d’Ivoire, mais aussi du Maroc, de la France, du Bénin, du Sénégal et du Niger.

Sont concernés par le Cross des écoles, les élèves de l’enseignement primaire, du secondaire et les étudiants des universités et des grandes écoles. Trois catégories y ont pris part : catégorie 1 (élèves de 10 à 13 ans, 3 Km); catégorie 2 (14 à 18 ans, 6 Km) et catégorie 3 (plus de 19 ans, 6 Km).

Au terme du cross, c’est la délégation marocaine qui a raflé les trois premières places de la catégorie 2, des élèves âgés de 14 à 18 ans : Hiocham (1er, médaille d’or, garçon), Hamza Chahin (2è, garçon) et Abdellah Eltane (3è, garçon). Chez les dames, c’est la jeune marocaine Laila Belhadine qui a remporté.

Le champion au niveau du primaire (catégorie 1 ; 10 à 13 ans), l’élève Coulibaly Chaba, 12 ans, a devancé ses condisciples, se classant premier. Il est secondé par Freddie Djobo et Akasou Amoussou, arrivé en troisième position.

Pour les plus de 19 ans, un trio de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Côte d’Ivoire a raflé les trois premières places, avec en tête de peloton l’étudiant Stéphane Koffi Atta. Les lauréats des différentes catégories ont reçu chacun un bon d’achat de 25.000 Fcfa, une médaille d’or et un tee-shirt.

Les athlètes classés deuxième ont quant à eux reçu un bon d’achat de 15.000 Fcfa, une médaille d’argent et un tee-shirt, tandis que ceux arrivés en troisième position ont reçu un bon d’achat de 10.000 Fcfa, une médaille de bronze et un tee-shirt. Ceux de la 4è à la 10è place ont reçu un tee-shirt.

Cette édition de l’OISSU est organisée en partenariat avec l’ensemble des ministères du secteur éducation-formation et l’UNICEF. Du 12 au 20 décembre 2018, il est prévu des jeux à Yamoussoukro et Toumodi, de janvier à février 2019, la phase intra-départementale des compétitions sportives scolaires.

Du 20 mars au 10 avril 2019, se déroule la phase inter-départementale de la Copa Coca-Cola, ainsi que dans les huit zones de développement sportif du pays. Du 24 avril au 22 mai 2019, se tient l’organisation de la phase inter-régionale de la Copa Coca-Cola et la finale des zones.

Selon le calendrier des compétitions de la saison, il est ensuite prévu du 31 mai au 9 juin 2019, la phase finale de la Copa Coca-Cola Côte d’Ivoire à Daloa, dans l’ouest ivoirien. Et, dès juillet 2019, débute l’organisation des championnats des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close