ActualitéEconomiePolitiqueSociété

La Côte d’Ivoire retrouve son ‘’rythme normal de vie’’ après 4 jours d’incertitude

Mercredi 17 mai 2017-La vie a repris son cours normal dans la capitale économique ivoirienne au surlendemain d’un accord conclu entre le gouvernement ivoirien et les soldats insurgés qui avaient paralysé le pays pendant quatre jours.

Abidjan a renoué avec son ambiance des jours ordinaires mercredi matin. Les gares de transport en commun grouillent de monde  et les embouteillages ont repris de plus belle sur les artères des communes Abidjanaises avec le tintamarre de klaxon des automobilistes impatients, a-t-on constaté dans la matinée.

Au Plateau, le quartier administratif et des affaires d’Abidjan, les banques, les services publics et privés ainsi que les commerces sont ouverts.

Lundi soir, le gouvernement ivoirien annonçait qu’un « accord sur les modalités de sortie de crise»  avait été trouvé avec les soldats mécontents  après deux jours d’échanges avec ces derniers.

L’annonce de ce compromis, « déjà en cours d’exécution», à en croire le ministre chargé de la défense, a  visiblement satisfait les soldats mécontents, car,  permettant  mardi,  une levée des barrages et autres corridors des mutins à Abidjan, à Bouaké (centre-Nord) et dans plusieurs autres villes de l’intérieur, amorçant ainsi la normalité dans l’administration et la reprise progressive des activités économiques.

Cette mutinerie a causé au moins deux morts et neuf blessés selon les autorités ivoiriennes. Les militaires insurgés au nombre de 8400, réclamaient depuis vendredi dernier dans plusieurs villes du pays, le paiement du reliquat  d’une prime de 12 millions FCFA chacun dont une partie (5 millions FCFA)  a été perçue en février dernier.

L.Barro

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close