ActualitéPolitique

Damana Pickass, un proche de Gbagbo arrêté au Ghana par Interpol

Damana Adja Pickass, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo) en charge de la politique, de la jeunesse a été arrêté par Interpol au Ghana où il est en exil depuis 2011, rapporte Léo Ahilé, l’un de ses proches sur sa page officielle Facebook.

Selon cette source, l’arrestation de Damana Pickass faite « suite aux mandats d’arrêts » lancés contre lui par Abidjan.

« Malgré les explications données aux autorités policières ghanéennes par le concerné et le ministre Justin Katinan Koné, porte-parole du Président Laurent Gbagbo sur l’annulation desdits mandats par une ordonnance d’amnistie », explique la source, « ces autorités sont restées inflexibles jusqu’à présent, expliquant n’avoir rien reçu du régime Ouattara depuis pour l’annulation de ces mandats ».

« Aussi sont-elles rentrées en contact avec Abidjan et sont dans l’attente de leurs instructions pour la suite », ajouté M. Ahilé, témoignant qu’après « des tours dans plusieurs services, le Vice-président est trimbalé de bureau en bureau et est en ce moment dans les locaux d’Interpol Ghana, après un passage au ministère de l’intérieur ».

De nombreux cadres et militants du FPI s’étaient réfugiés au Ghana voisin à l’issue de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011 dont plusieurs parmi lesquels des anciens membres du dernier gouvernement de M. Gbagbo sont rentrés au pays.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close