ActualitéPolitique

Les députés planchent sur le budget 2020

Les députés membres de la Commission économique et financière de l’Assemblée nationale planchent de mardi à jeudi sur le projet de budget 2020, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 8 061 milliards de FCFA, en vue de son adoption.

A la différence de la budgétisation basée sur les moyens qui était appliquée depuis les indépendances, l’année 2020 consacrera le basculement en mode budget programme à partir du 1er janvier.

Ainsi tous les ministres sont programmés pour défendre leurs projets devant les parlementaires durant ces trois jours.

Ouvrant les travaux, le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat Moussa Sanogo a souligné que le budget de l’Etat pour 2020 s’équilibre en ressources et en dépenses à 8 061 milliards de FCFA, soit une progression de 9,9% par rapport au budget 2019 qui était de 7 334,3 milliards de FCFA.

Le budget 2020 est structuré en 35 dotations et 149 programmes budgétaires logés au sein des institutions et ministères.

Initié par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le budget-programme est un mode de gestion des finances publiques avec pour objectifs d’insuffler une plus grande cohérence entre les objectifs de développement et les allocations budgétaires de sorte à accroître l’efficacité de la dépense.

Contrairement au budget annuel, le budget-programme sera élaboré et présenté pour une période de trois ans.

Les huit pays membres de l’UEMOA connaissent des niveaux de mise en œuvre divers. A ce jour, le Burkina Faso (en 2017), le Mali et le Niger (en 2018) ont procédé au basculement en mode budget-programmes. La Côte d’Ivoire, le Bénin, le Sénégal et le Togo envisagent de leur emboîter le pas en 2020.

(AIP)

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close