ActualitéActualité en imageBusinessEconomieFlash-infoFootballSociété

Difficile reconversion pour Didier Drogba?

L’ancien capitaine des Eléphants footballeurs a pris sa retraite le 21 novembre 2018. Et Depuis Didier Drogba travaille a s’assurer une reconversion réussie. Mais sur le terrain les choses ne sont pas forcément comme il aurait espéré, ou peut être est ce là sa stratégie d’intégration. Immersion dans les débuts de Didier Drogba dans la vie civile en Côte d’Ivoire.

Drogba, l’homme d’affaire

Vous le verrez très rarement dans les lieux de grand public. Mais Drogba est bel et bien présent en Côte d’Ivoire assez régulièrement pour ses coordonner et superviser en personne ses activités. Il y a quelques mois l’homme a dû changer la dénomination de son entreprise. Baptisée Groupe Didier Drogba, la holding de l’international ivoirien a été rebaptisée Goals for Africa. Et Drogba multiplie son lobbying auprès des autorités pour s’implanter sur le marché national et sous régional. Début octobre, il a été reçu par le président Alassane Ouattara en personne. dans la même journée de ce 3 octobre, il a été reçu au domicile privé du chef de l’Etat par la première Dame Dominique Ouattara.

 

Le volet social au coeur de sa stratégie

Outre le volet des affaires, il y a aussi le volet social, développé par sa fondation, la Fondation Didier Drogba. Et l’un des projets phares mené par cette fondation, c’est bien la construction de l’hôpital construit dans la commune d’Attécoubé à Abidjan. L’hôpital n’est toujours pas ouvert. La fondation doit encore 1,8 milliards fcfa à la société PFO qui a assuré la construction. Et cet hôpital devait bénéficier de l’appui de l’Etat ivoirien, qui devait mettre à disposition du personnel médical. Ce qui n’est toujours pas effectif. Drogba s’est séparé il y a quelques mois d’un de ses collaborateurs clés sur ce dossier, Alfred Zebi. Didier Drogba s’est aussi séparé de son bras droit et associé en affaire Idriss Diallo. Est ce pour des raisons professionnelles, ou était ce les velléités affichées de Drogba de briguer la présidence de la fédération ivoirienne qui est à l’origine de cette séparation?

 

Partir pour rester dans le sport

Autre reconversion tout aussi chahutée, la reconversion de Drogba au niveau management sportif. Il a officiellement affiché son ambition de briguer la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football. Pour Antoine Malan, dirigeant de club : « Il (Drogba) est d’un niveau international bien relevé, et a d’immenses relations, et surtout bénéficie d’une crédibilité au plan international. Des atouts qui peuvent porter haut le football ivoirien. Mais cela ne suffit pas. Il faut une maitrise des hommes, des structures du foot ivoirien. Il faut à la FIF, un passionné, un averti du football ivoirien, qui connait nos réalités au plus profond, et non un simple ambassadeur. » Et dans les starkings blocks, l’ancien international Kalou Bonaventure actuel maire de Vavoua serait aussi candidat à la FIF, Eugène Diomandé, plusieurs fois candidat à la FIF est aussi candidat. Sort Diabaté risque de se présenter, Salif Bictogo frère de l’homme d’affaire milliardaire candidat malheureux à la dernière élection n’a pas encore donné sa position. Mais aussi Roger Ouegnin président de l’ASEC en qui nombre de clubs voient le candidat idéal pour porter haut le flambeau du football ivoirien. Mais rien n’est encore joué.

 

Stéphane SOUMAHORO

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close