ActualitéFootballSport

Football/Russie 2018: la Tunisie et le Maroc pourront-ils réussir l’exploit ?

Dans moins de deux semaines, trente-deux pays dont cinq africains (Sénégal, Égypte, Nigeria, Tunisie, Maroc) disputeront en Russie du 14 juin au 15 juillet prochain, la 21è édition de la coupe du monde de football, la plus prestigieuse compétition de football dans le monde organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA).

L’espoir et le rêve sont permis aux africains au regard de « l’embonpoint» des «Aigles du Carthage » et des « Lions de l’Atlas » ces derniers mois tant au plan africain que mondial.

Toute porte à croire que ces deux sélections emblématiques du continent peuvent à tout moment porter haut les couleurs africaines pendant cette compétition.

En effet, certes la Tunisie n’a disputé que quatre phases finales de coupe du monde de football de son histoire (1978, 1998, 2002 et 2006) sans jamais franchir le premier tour, mais elle a connu ces derniers mois une ascension fulgurante dans le classement mondial de la FIFA).

La Tunisie occupe, dans le dernier classement de mai 2018, la quatorzième place mondiale devant des pays comme le Pays-Bas (19è), l’Italie (20è) et la Suède (23è).

Au niveau africain, « les aigles du Carthage» occupent la place de leader. Une belle ascension qui fait dire à plusieurs observateurs avertis du « ballon rond » que la Tunisie ne va pas en spectateur dans ce mondial Russe et figure parmi les réels espoirs du continent africain dans cette compétition.

Pour espérer franchir le cap du premier tour dans ce tournoi, les Tunisiens, pensionnaires de la poule G croiseront le fer successivement avec l’Angleterre (18 juin) à Volgograd, la Belgique (23 juin) à Moscou et le Panama (28 juin) à Saransk.

Comme la Tunisie, le Maroc est une sélection qui suscite également beaucoup d’optimisme sur le continent. En effet, logés au 42è rang mondial et à la quatrième place africaine dans le dernier classement mondial de la FIFA, « les Lions de d’Atlas», champions en titre du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) auront sans aucun doute, leur mot à dire après vingt années d’absence à une phase finale de coupe du monde.

En quatre participations à une coupe du monde (1970, 1986, 1994 et 1998), les poulains d’Hervé Renard qui dirige l’équipe depuis 2016, n’ont réalisé leur meilleur résultat qu’en 1986 où ils ont atteint les huitièmes de finale.

Vainqueur du tournoi de football des jeux de la francophonie organisé en Côte d’Ivoire en 2017, vainqueur du championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018), la sélection marocaine dispose de jeunes joueurs talentueux à même de donner du sang nouveau à l’équipe nationale marocaine.

Hervé Renard et ses hommes qui sont dans le groupe B, entameront la compétition de cette 21è édition de la coupe du monde le 15 juin prochain où ils affronteront l’Iran à Petersbourg.

Ensuite ils seront successivement opposés au Portugal de Christiano Ronaldo le 20 juin et à l’Espagne de Sergio Ramos le 25 juin. La Tunisie et le Maroc sont deux représentants africains sur qui il faudra compter lors de cette compétition eu égard aux belles performances réalisées par ces deux sélections ces derniers mois.

La 21è édition de la coupe du monde de football 2018 se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. 32 sélections nationales dont cinq africaines participeront à cette compétition qui est le plus grand tournoi du « ballon rond » dans le monde.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close