ActualitéPolitique

Le général Diendéré inculpé de complicité dans l’assassinat de Thomas Sankara

L’enquête sur l’assassinat du premier président du Burkina Faso avait été relancée par le gouvernement de transition après l’insurrection populaire d’octobre 2014. Un acte applaudi par les sankaristes qui trouvent que leur combat de 27 ans n’a pas été vain.

« Pour nous, sankaristes, cela dénote réellement que notre combat depuis 27 ans n’a pas été un combat vain. Donc pour nous, c’est une joie d’avoir le début de solutionnement et de la vérité sur le dossier Thomas Sankara », se réjouit Nestor Bassière, vice-président du parti sankariste pour lequel cette inculpation n’est qu’un début.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close