EconomieSociété

Un préavis de grève de cinq jours déposé sur la table du gouvernement ivoirien

La Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire a déposé, lundi soir, un préavis d’arrêt de travail de cinq jours sur la table du ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration.
Selon le préavis de grève dont APA a reçu copie, la Plateforme nationale, à l’issue d’une assemblée générale tenue le 16 novembre 2016 à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, a décidé  »de la reconduction de son mot d’ordre de grève, pour compter du lundi 9 janvier à 7 heures 30 au vendredi 13 janvier 2017 à 18 heures », pour amener le gouvernement, souligne la Plateforme, à  » apporter enfin des réponses concrètes et définitives » à ses revendications.

Début novembre, les fonctionnaires et agents de l’Etat ivoiriens avaient observé une grève de trois jours pour exiger du gouvernement  » le retrait des dispositions antisociales de la nouvelle reforme des pensions de retraite, le paiement effectif du stock des arriérés des différentes mesures de revalorisations salariales de 2009, l’intégration des agents journaliers du secteur public à la Fonction publique et le respect du droit syndical par la levée de l’interdiction des précomptes syndicaux à la solde ».

 »Au total, sur l’ensemble de ses différentes préoccupations, en dehors du problème des journaliers qui est en passe de trouver une solution définitive, la Plateforme note avec regret que les réponses apportées par le gouvernement sont insuffisantes », relève la Plateforme, dont une délégation conduite par le président Théodore Gnagna Zadi a été reçue en  »audience le 16 novembre » par le ministre de la Fonction publique Pascal Kouakou Abinan.

Avec APA
Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close