ActualitéPolitiqueSociété

Situation sociopolitique/ Kobénan Kouassi Adjoumani, porte-parole RHDP : «La Côte d’Ivoire ne brûlera point ; nous allons dénicher les sempiternels déstabilisateurs »

Le porte-parole principal du RHDP, Kobénan Kouassi Adjoumani, lors d’un échange avec la presse ce lundi, s’est prononcé sur la situation-sociopolitique en Côte d’Ivoire. Notamment, sur les récentes attaques de l’opposition ivoirienne contre son parti le RHDP et son président de directoire Alassane Ouattara. M. Adjoumani a, en effet déploré, les pics envoyés par l’ex président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro depuis l’étranger contre le pouvoir actuel. « Nous avons eu connaissance des propos désinvoltes de M. Soro à l’encontre du Président de la République, par ailleurs Président du RHDP. C’est malheureux de constater que quelqu’un qui a occupé de si hautes fonctions puisse s’adonner à des basses besognes. Parcourir le monde, pour tenter vainement de dénigrer son pays, pour insulter ses autorités ne sont pas des pratiques républicaines dignes d’un ancien Premier ministre ou d’un ancien Président de l’Assemblée nationale », a-t-il déclaré.

Pour lui il s’agit, d’une véritable activité de rébellion contre la Côte d’Ivoire, à l’international, dans le souci de décapiter la belle image qu’affiche le Président de la République sur la scène mondiale.

Cette attitude de Guillaume Soro a n’a pas manqué de susciter plusieurs questions rhétoriques dans l’esprit du porte-parole principal du RHDP . « Quel est ce leader syndical qui hier dénonçait la dictature fascisante de M. Bédié qui est devenu aujourd’hui son idole politique ? Quel est ce chef rebelle qui criait hier sur tous les toits que M. Gbagbo était le dictateur le plus cruel que la terre ait enfantée et qui aujourd’hui fait des mains et pieds, pour obtenir une audience avec ce dernier à Bruxelles ? Quel est ce leader politique ivoirien qui est devenu ministre, puis Premier ministre sans avoir été une seule fois dans sa vie, fonctionnaire dans une administration publique ou agent d’une société privée ? Quel est ce Président de l’Assemblée Nationale qui en pleine fonction, a été surpris de manœuvre de déstabilisation contre un pays frère, ami et souverain en donnant des instructions précises et des moyens à un général putschiste ? Quel est ce Président de l’Assemblée Nationale dont le Directeur de protocole cachait des tonnes d’armes à son domicile à Bouaké ? Quel est ce chef rebelle qui se fait peur en organisant une tentative d’auto-arrestation dans un hôtel en Espagne ? Quel est ce leader politique qui dans sa quête de statut de martyr des temps modernes vilipende le pays qu’il envisage de diriger demain ? Peut-il y a avoir pire dictateur que celui qui a assassiné la démocratie en Côte d’Ivoire, en menant une rébellion qui a planté le glaive dans le sein de la mère patrie ? Le monde peut-il accorder du crédit à un assoiffé de pouvoir de cet acabit ? », a-t-il énuméré à l’endroit de Guillaume Soro l’invitant à répondre tout en assurant avoir encore « beaucoup à dire » mais préfère en rester là pour l’instant.

Lire la suite sur Abidjan.net

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close