ActualitéActualité en imageBusinessDiplomatieEconomieFlash-infoInternationalSociété

Tidjane Thiam démissione de la direction générale du Crédit Suisse

La nouvelle est finalement tombée ce jeudi 6 février, au terme d’un Conseil d’administration du Crédit Suisse. L’ivoirien Tidjane Thiam ancien ministre du Plan et du Développement (1998-1999) avait pris la direction générale du Crédit Suisse depuis 2015. Il vient de donner sa démission au groupe après une période fortement marquée par un histoire d’espionnage.

En effet, cette décision serait la conséquence directe d’une sombre affaire d’espionnage portant sur son ex-directeur général, Iqbal Khan – recruté depuis par le rival UBS – révélée au mois de septembre 2019 ; dont se serait rendu coupable la direction de l’établissement bancaire spécialisé dans la gestion de fortune. Si après une enquête interne commanditée par Credit Suisse, Tidjane Thiam a été exonéré de toute responsabilité, cela n’a pas été le cas pour Pierre-Olivier Bouée, directeur opérationnel et homme de confiance de Thiam qui a dû démissionner suite à cette même affaire.

Et voilà que Tidjane Thiam lui aussi porte sa démission, malgré le soutien de poids des principaux actionnaires de l’établissement bancaire. Urs Rohner, le président de la 2e banque de Suisse, a loué le travail accompli par M. Thiam depuis son arrivée à Zurich, en 2015 : « C’est grâce à lui que la banque est de nouveau solide et a renoué avec les bénéfices ». Pour rappel, c’est sous la direction de Thiam que l’établissement bancaire a pu renouer avec la croissance, marquée en 2018 par un résultat net positif de 1,85 milliard d’euro. Ceci est le couronnement de la restructuration engagée par l’Ivoirien dès sa prise de fonction en 2015 alors que la banque se trouvait au bord du gouffre. Quatre ans plus tard, il laisse un établissement sain et de nouveau dans les grâces des investisseurs.  « Il a énormément contribué au développement de Crédit Suisse », a déclaré M. Rohner.

Tidjane Thiam passera le relais à Thomas Gottstein. Ce expert des banques, de nationalité suisse dirige la filiale helvétique du Crédit Suisse depuis quelques années. Il a lui même été un ancien cadre UBS, principal rival du groupe. Tidjane Thiam quittera effectivement son poste le jour de la saint Valentin, le 14 février après la présentation du bilan annuel.

A lire aussi: Tidjane Thiam exclut toute ambition a l’élection présidentielle de 2020

Mais déjà en Côte d’Ivoire beaucoup voit ce revirement de situation comme un signe, surtout sur l’échiquier politique, où nombre de jeunes espèrent voient émerger un visage nouveau, mais surtout un modèle de pragmatisme nouveau, d’excellence, et de crédibilité au niveau international. Et le profil Tidjane Thiam répond grandement aux espérances de la Côte d’Ivoire de demain. Tidjane Thiam qui confiait il y a quelques mois ne pas l’intention de se lancer dans une activité politique devrait sans doute trouver un point de chute dans une autre institution de renom en Amérique.

 

Stéphane SOUMAHORO

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close