ActualitéPolitique

Visite d’Etat dans le N’Zi – Premier meeting du chef de l’Etat dans le département de Kouassi-Kouassikro

Premier meeting du chef de l’Etat dans la région du N’zi. Alassane Ouattara était hier, jeudi 26 septembre 2019, dans le département de Kouassi-Kouassikro où il a communié avec les populations.

Le président de la République a profité de cette occasion pour appeler les populations de Kouassi-Kouassikro, en particulier, et les Ivoiriens, en général, à la paix et à la cohésion sociale, gage de tout développement.

M. Ouattara s’est, par ailleurs, félicité de la mise en place de la Commission électorale indépendante (Cei) qui répond désormais aux normes de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (Cadhp).

Bien avant, les populations n’ont pas voulu manquer une seule étape de l’arrivée du président Ouattara à Kouassi-Kouassikro.

Très tôt le matin, elles ont ‘’inondé’ l’héliport pour accueillir leur fils et lui dire ‘’N’viè’’ (qui signifie en langue locale bienvenue).

La quasi-totalité des cadres de la région étaient présents. Quand l’hélicoptère qui transportait le président Ouattara s’est posé, peu après 10 heures, c’était la joie. Après quoi, il a reçu les honneurs avant d’embarquer dans son véhicule de commandement pour le stade municipal où l’attendaient des populations en délire.

Plus d’une vingtaine de bâches étaient dressées pour l’occasion. Les danses et les comités d’animation rivalisaient d’ardeur. Les chefs traditionnels et coutumiers étaient en bonne place pour recevoir leur fils.

C’est peu après 12 heures que le chef de l’Etat a foulé la place du meeting. Dans son message très attendu, Alassane Ouattara a abordé l’actualité récente marquée par la nomination, la veille, des 15 membres de la Commission centrale de la Cei.

Il a salué le travail abattu par le gouvernement avec à sa tête, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, et a estimé que la composition actuelle de la Cei est conforme à celle souhaitée par la Cadhp.

«Je voudrais féliciter le gouvernement pour la patience qu’il a fait preuve pour aboutir à la mise en place de la nouvelle Commission électorale indépendante (Cei) dont la composition est tout à fait conforme aux recommandations de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (Cadhp) et de la Commission africaine de l’Union africaine».

Il a dit espérer que cette nouvelle institution fonctionne dans un bref délai, remerciant tous ceux qui ont proposé des représentants pour cette commission.

«Je travaillerai à la paix et à la concorde de tous nos frères et sœurs. Je vou-drais vous dire d’être sereins et vous dire que l’élection pré-sidentielle de 2020 se passera bien», a-t-il rassuré.

DÉVELOPPEMENT.

Toujours dans son adresse, le chef de l’Etat, qui arrive à Dimbokro 44 ans après la visite du président Houphouët-Boigny à l’occasion des fêtes tournantes de l’indépendance, a parlé de développement.

Il a annoncé l’intensification des travaux de développement dans le N’zi pour «combler le retard enregistré en matière de développement» par la région grâce à des investissements majeurs dans divers secteurs.

«Je prends l’engagement de pour-suivre les travaux de développement, de les intensifier pour combler le retard pris dans la région du N’Zi».

A déclaré le chef de l’État dont l’ambition est d’apporter le développement dans toutes les régions.

«C’est dans ce cadre que nous avons érigé Kouassi-Kouassi-kro en 2012 en département afin de lui permettre de bénéficier de plus d’infrastructures», a expliqué Alassane Ouattara.

C’est dans ce cadre qu’il a informé:

  • Du bitumage de l’axe Bocanda-Kouassi-Kouassikro-Allangouassou,
  • Du remplacement ou de la réparation de toutes les pompes villageoises du département.
  • Et de la construction d’une brigade de gendarmerie et d’une maternité à Kouassi-Kouassikro.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme social du gouvernement, le chef de l’Etat a annoncé la construction d’un collège de proximité à Mékro.

Le chef de l’Etat a informé d’un programme national de bitumage des voies dans les régions et principaux départements de Côte d’Ivoire.

«S’agissant des infrastructures routières, nous avons décidé d’un plan général. Nous avons pris l’engagement, pour l’ensemble de la nation, de relier par le bitume toutes les régions et ensuite les principaux chefs de département», a-t-il déclaré.

L’objectif de ce vaste chantier, selon lui, est de donner du goudron dans les départements de Côte d’Ivoire.

Le chef de l’Etat a célébré les valeurs de paix, de tolérance et d’hospitalité du peuple Agba de la région du N’zi.

«Je voudrais vous exhorter à continuer à cultiver les valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité que le président Félix Houphouët-Boigny nous a léguées»

A indiqué Alassane Ouattara, saluant la bonne cohabitation qui a toujours régné entre les différentes communautés.

Auparavant, les populations de Kouassi-Kouassikro, à travers leur porte-parole, Koffi Jean Paul, ont remercié le président Ouattara pour avoir nommé un des leurs cadres, N’Guessan Koffi Lataille, en qualité de secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, chargé du Logement social.

Le deuxième meeting du chef de l’Etat aura lieu ce vendredi 27 septembre 2019 à Bocanda.

Source: L’Inter

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close