Politique

Clôture du dépôt des candidatures pour les législatives/Les indépendants envahissent la CEI

Ils n’ont pas été retenus par leurs formations politiques respectives. Notamment, la coalition au pouvoir constituée du Rdr, du Pdci-rda, de l’Udpci, du Mfa et de Upci.  Mais, ils entendent aller jusqu’au bout de leurs ambitions malgré leur non désignation  par leurs appareils politiques respectifs.

Ce jeudi 17 novembre 2017, dernier jour de dépôt des candidatures pour les législatives du 18 décembre prochain, à la Commission électorale indépendante ( CEI), c’était une sorte de  » foire de dépôt des candidatures indépendantes ».

N’ayant pas pour la plupart bénéficié de l’onction de la coalition houphouëtiste au pouvoir, ces candidats indépendants,  »des visages connues »,  parfois, entendent démontrer que le Rhdp s’est mépris à leur sujet en ne les choisissant pas comme candidat de la coalition.

 »Je suis venu déposer ma candidature pour les législatives dans la localité de Bouaflé sous-préfecture sous la bannière indépendante. Je veux servir la population avec qui je travaille depuis longtemps »,  a laissé entendre l’ex-ministre de la santé et membre du bureau politique du Pdci-rda, Thérèse N’dri Yoman. Invitée à commenter son exclusion de la liste des candidats Rhdp, N’dri Yoman s’est refusée à tout commentaire.  » Je n’ai pas de commentaires à faire parce que c’est un choix qui a été mûri ».

Comme elle,  une autre figure de la  coalition au pouvoir, membre de la direction du parti de Toikeusse Mabri, a lui aussi, déposé son dossier de candidature sous la bannière indépendante pour la localité de Blolequin sous-préfecture.  » Nous sommes candidats à la demande de nos parents. Allons seulement comme on le dit », a déclaré Blé Guirao après le dépôt de sa candidature.

L’ex-Vice Présidente de la Commission électorale indépendante (CEI) Dr Fatoumata Traoré, également figure emblématique de l’ex-rébellion des Forces Nouvelles est également candidate indépendante à Brobo.

Plusieurs autres candidats  indépendants, transfuges du Rhdp, ont retenu notre attention. On peut citer en autres, MM. Coulibaly Dona Fologo  et Guillaume Becemo de l’Udpci, respectivement, candidats indépendants  à Sinématiali et à  Duekoué. Quant aux candidats indépendants, Issouf Diomandé et Moustapha  Dembelé, eux,  sont des frustrés du Rdr à Adjamé.

 » Nous avons trouvé injuste de n’avoir pas été retenus par la direction de notre parti. Nous sommes candidats. Et le terrain va déterminer qui est qui à Adjamé », a défié le candidat indépendant Issouf Diomandé. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( Rhdp), lui a  convoyé les  dossiers de ses candidats officiels peu avant 17 heures, heure de bouclage de la réception par l’entremise de Brahima Doumbia et Roland Adiko respectivement, secrétaire général adjoint  du Rdr chargé des élections et Secrétaire exécutif  adjoint du Pdci chargé des élections.

Des candidats de l’opposition y étaient

Au-delà des frustrés du Rhdp  dont les retardataires ont envahi les box de dépôt des candidatures ce dernier jour, des candidats issus de l’opposition y étaient également pour déposer leurs dossiers de candidatures.  » Nous avons décidé de nous porter candidat indépendant. Nous décidons d’y aller pour la réconciliation en Côte d’ivoire »,  à soutenu  Martial Yavo, membre du Cojep et candidat indépendant dans la circonscription d’Agboville. Par ailleurs,  Liberté et démocratie pour la République ( Lider) de  Mamadou Koulibaly, contrairement à son allié du front du refus, a déposé les dossiers de ses 18 candidats sous la supervision de Nathalie Yann,  conseillère en communication du président de Lider. Le Front populaire ivoirien tendance Pascal Affi N’guessan a lui aussi déposé les dossiers de candidatures de ses 210 prétendants à la députation par le biais de son chargé des élections Kouakou Kra.

L.Barro

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close