ActualitéInsolites

Conflit foncier à Séguéla : une étudiante violée

B.M, étudiante en droit à Abidjan et en vacances chez son géniteur, a été violée lundi au cours d’échauffourées à Séguéla en raison d’un conflit foncier opposant des membres de la grande famille Bakayoko et les habitants du village de Fizanigoro, a, mardi, appris l’AIP auprès du père de la victime.

« Puisqu’ils n’ont pas pu aller au village, pour se venger, ils sont allés chez moi à la maison, en ville. Ils ont trouvé ma femme, les enfants et les petits-enfants. Ils ont violé ma fille et ils ont tout cassé », a relaté le chef du village de Fizanigoro, Binaté Vassindou, également président de la mutuelle de développement de ladite localité située, précise-t-on, à quatre kilomètres du centre-ville, dans le périmètre communal.

La résidence du chef, sise au quartier Rymer, a été mise à sac par des jeunes gens se réclamant de la grande famille Bakayoko, après l’interposition des forces de sécurité tout le long de la voie menant à Fizanigoro.

« Ce qui s’est passé hier déshonore totalement la région du Worodougou. (…) Revendiquer et aller jusqu’à exercer des sévices sexuels sur une personne, c’est inadmissible », a dénoncé le préfet Diarrassouba Karim qui a saisi l’opportunité d’une rencontre à la préfecture.

La victime, après les premiers soins au Centre hospitalier régional (CHR), a été évacuée sur Abidjan.

(AIP)

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close