ActualitéPolitique

Parti unifié RHDP: le parti de Ouattara entame vendredi une mission de sensibilisation

Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel ivoirien va entamer vendredi dans les chefs-lieux de régions et de départements de Côte d’Ivoire, une mission d’informations et de sensibilisation sur la nécessité de la création du parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et sur la révision de la liste électorale, a appris APA jeudi auprès de cette formation politique.

Cette mission de sensibilisation qui devra s’étendre du 08 au 16 juin couvre en effet, plusieurs régions du pays dont les deux districts autonomes (Abidjan et Yamoussoukro), l’Agneby-Tiassa, le Bafing, la Bagoué, le Bounkani, le Gbêkê, le Guémon et l’Iffou.

Sur le programme de cette tournée consulté par APA, on note également que plusieurs hauts cadres du parti d’Alassane Ouattara ont été mobilisés pour conduire les différentes délégations.

Dans le Tchologo (extrême Nord ivoirien) les chefs de délégation sont le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro et le ministre des affaires présidentielles, Ibrahim Tené Ouattara quand les ministres Hamed Bakayoko, Kandia Camara et Adama Bictogo conduisent respectivement les délégations d’Abobo ( Nord d’Abidjan), Cocody ( Est d’Abidjan) et Koumassi ( Sud d’Abidjan).

Cette mission d’informations et de sensibilisation sur le RHDP intervient dans un contexte de suspicion au sein de la coalition au pouvoir partagé en pro et anti parti unifié RHDP.

Au-delà des divergences au sujet de la création de ce parti unifié des Houphouëtistes, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), le principal allié du parti au pouvoir au sein de cette coalition, revendique de plus en plus l’alternance au pouvoir en 2020 à son profit prêtant au chef de l’État, une intention de briguer un troisième mandat.

Celui-ci, laissant planer le doute chez ses adversaires et alliés, évoque de plus en plus ces derniers temps, la possibilité que lui offre la nouvelle constitution ivoirienne d’être candidat à la présidentielle de 2020.

Le PDCI-RDA prévoit lui aussi un bureau politique le 17 juin prochain où il se prononcera sur le parti unifié RHDP et l’alternance au pouvoir en 2020. Le RHDP est composé de six partis politiques que sont le Rassemblement des républicains ( RDR), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI-RDA), l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire ( UDPCI), le Mouvement des forces d’avenir ( MFA), l’Union pour la Côte d’Ivoire ( UPCI), le Parti ivoirien des travailleurs ( PIT).

Ces six partis de la majorité présidentielle ont été récemment rejoints par le Renouveau pour la paix et la concorde ( RPC-Paix), une formation politique présidée par Henriette Lagou, une ancienne ministre, candidate malheureuse à la présidentielle ivoirienne de 2015 et proche de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo qui vient porter à sept, les partis formant le RHDP.

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close