ActualitéEnvironnementPolitique

Plan de riposte Covid-19 : remise de chèques de 150,8 milliards FCFA aux filières agricoles

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, assurant l’intérim du Premier Ministre, a procédé à la remise officielle de chèques de 150,8 milliards FCFA pour soutenir les filières agricoles affectées par la pandémie de la Covid-19, ce lundi 15 juin, à la Caistab-Plateau. Cette cérémonie marque également le lancement des opérations du Programme d’Urgence Agricole mis en place dans le cadre du plan de soutien Économique, Social et Humanitaire du Gouvernement.

C’est à l’issue du Conseil présidentiel sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du Plan de soutien économique, social et humanitaire contre la Covid-19, le vendredi 22 mai dernier, que le Gouvernement a décidé de décaisser un fonds de 150,8FCFA pour accompagner le secteur agricole.

Le Ministre Hamed Bakayoko a indiqué que le fonds de 150,8 milliards FCFA a pour objectif de soulager les acteurs du monde agricole et principalement les producteurs durement frappés par les effets néfastes de la pandémie à coronavirus.

« Le succès de ce programme dépend essentiellement de l’engagement de tous les acteurs du monde agricole pour relever les nouveaux défis imposés par la covid-19 à notre économie qui tire sa force de l’agriculture. La lutte contre la pandémie doit être collective et chacun à son nouveau de responsabilité doit y prendre sa place. Cette remise officielle de chèque aux unités opérationnelles d’exécution démontre que le Gouvernement joue pleinement sa partition et traduit sa volonté de garantir le bien-être de l’ensemble des producteurs et consommateurs. Il appartient désormais aux unités opérationnelles d’exécution de mettre en œuvre le programme d’urgence agricole », a déclaré le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense.

Pour sa part, le Ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly a confié que le fonds de 150,8 milliards FCFA est financé par l’État à hauteur de 120 milliards FCFA et par une contribution des partenaires techniques et financiers, estimée à 30,8 milliards FCFA.

Le Ministre a rappelé que l’appui du Gouvernement se répartit avec 79,54 Milliards de FCFA en soutien aux filières d’exportation (les filières anacarde, coton, hévéa, palmier à huile, banane dessert, ananas et mangue) ainsi que 39,96 milliards de FCFA à celles des productions alimentaires (les filières riz et autres productions vivrières, aviculture, porc et élevage en développement, aquaculture et pêche artisanale ainsi que leur mise à marché.

«Les fonds affectés audit Programme, seront gérés conformément aux procédures applicables aux finances publiques. L’approvisionnement des comptes spécifiques s’effectueront sur une période de trois mois avec une première tranche en juin à hauteur de 81,6 milliards FCFA, la seconde en juillet et la troisième en août », a relever l’argentier du Gouvernement. Non sans exhorter les bénéficiaires d’assurer une gestion rigoureuse des ressources mises à leur disposition dans le cadre de ce Programme d’Urgence Agricole.

Le ministre de l’agriculture et du développement rural, Kouassi Adjoumani, a invité également les récipiendaire à mettre tout en œuvre pour assurer, maintenir et préserver le dynamisme du secteur agricole afin de sauver des millions d’emplois.

D’autres membres du Gouvernement, les ministres Dosso Moussa, Moussa Sanogo, Diarrassouba Souleymane étaient aussi présents.

Notons que les mesures de cet important Programme d’Urgence agricole portent essentiellement sur les subventions des prix et des revenus des producteurs et sur l’appui à l’acquisition d’intrants et d’équipements agricoles ainsi que des infrastructures de stockage et de déstockage des productions alimentaires.

SOURCE : SERCOM MEF

Commentaires (Facebook)
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close