ActualitéActualité en imageBusinessEconomieInsolitesInternationalPolitique

Thiam, Liu, Watson et la politique de diversification du groupe Kering

Le groupe Kering accélère depuis quelques mois sa politique en faveur de la diversité avec des nominations de personnalités des 4 coins du monde. Après la nomination médiatisée de Kalpana Bagamane Denzel en tant que Directrice de la diversité de l’inclusion et des talents, d’autres ont suivi, avec tout récemment la nomination de Tidjane Thiam au conseil d’administration. Une nomination stratégique et marketing, mais aussi fort ambitieuse.

Le principal actionnaire du groupe, la Famille Pinault, est aujourd’hui considérée comme l’une des premières fortunes de France, la cinquième plus exactement. Des activités et des intérêts à travers le monde entier, et une visée particulière sur l’Afrique pour la prochaine décennie, avec comme premier artisan, le franco-ivoirien Tidjane Thiam.

Emma Watson, 30 ans, interprète d’Hermione Granger dans la célèbre saga Harry Potter, «est l’une des actrices les plus populaires et l’une des militantes les plus célèbres au monde». Mettant en avant le «militantisme» d’Emma Watson pour promouvoir la place des femmes dans la société ou dans le monde du cinéma, Kering souligne également qu’elle est «pionnière dans l’action en faveur de la mode éthique».

Troisème personnalité nommée par le groupe Kering au conseil d’administration est la Chinoise Jean Liu, 42 ans, présidente de la plateforme mobile de transports Didi Chuxing. La Chine, pays crucial pour Kering en termes de ventes, se verra ainsi représentée pour la première fois au sein du conseil d’administration du groupe, a souligné Sophie L’Hélias, administratrice référente.

« Malgré un recul de 15 % des ventes du groupe de luxe Kering (chiffre d’affaires : 15,8 milliards d’euros) au premier trimestre, la fortune de ses principaux actionnaires (40 % du capital) a augmenté de près d’un quart en un an ». Outre le groupe Kering, la famille Pinault possède d’autres actifs comme la maison d’enchères Christie’s, de la dette industrielle, un patrimoine viticole et le Stade Rennais.

Stéphane SOUMAHORO

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close