ActualitéSociété

Lors d’une cérémonie hier, le ministre Aka Aouelé engage le combat contre le Sida

Ce jeudi 12 septembre 2019 à Cocody, eu lieu une cérémonie au cours de la laquelle, l’Association des Chinois en Côte d’Ivoire pour la Promotion de la réunification nationale pacifique a fait don de dix millions de francs CFA au Fonds national de lutte contre la Sida (FNLS)

En effet, le Dr. Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, nous a plusieurs fois déjà démontré son engagement dans la lutte contre le Vih/Sida en Côte d’Ivoire.

A cet effet, il a donné des instructions et présidé plusieurs activités, pour rassurer les populations de la volonté des autorités ivoiriennes de neutraliser les effets dévastateurs du Vih/Sida ou, à tout du moins, le réduire à sa plus simple expression.

Lors de cette cérémonie, le ministre Aka Aouélé a profité de l’occasion pour s’adressé à ses collaborateurs du FNLS:

Je voudrais exprimer à l’association des Chinois en Côte d’Ivoire pour la promotion de la réunification pacifique, toute ma gratitude et celle du gouvernement, car ce don de dix millions de francs CFA au FNLS constitue un geste citoyen et exemplaire. C’est le lieu pour moi d’appeler les différents acteurs de la lutte contre le Sida, à la rigueur et à l’efficience dans la gestion des ressources mobilisées, afin que les résultats soient à la hauteur de nos défis.

Il a aussi, salué les excellentes relations entre la Chine et la Côte d’Ivoire, et s’est réjoui des performances relativement bonnes pour le deuxième et troisième ‘’90’’ en 2018.

Dr Aka Aouélé s’est réjoui du don des Chinois de Côte d’Ivoire
Dr Aka Aouélé s’est réjoui du don des Chinois de Côte d’Ivoire

Montrant sa totale objectivité lors de sa prise de parole, il ne manqua pas de préciser qu’un retard est accusé pour le premier « 90 » et à ajouter que le FNLS a des efforts à fournir tant pour les interventions que pour la recherche de financement, pour atteindre ses objectifs.

Ce sont 77% de ceux qui sont sous Arv (antirétroviraux) qui ont une charge virale supprimée pour une cible de 82%.

Mme Wang Lina, présidente de l’Association des Chinois en Côte d’Ivoire pour la Promotion de la réunification nationale pacifique et l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, n’ont pas manqué de donner quelques conseils, et d’attirer l’attention de tous sur le fait de faire attention aux habitudes, de façon à prévenir le Vih/Sida.

L’ambassadeur a aussi salué ce don et encouragé d’autres actions similaires, pour consolider les relations entre la Côte d’Ivoire et la Chine.

Quant à la directrice du FNLS, Doffou Marguerite, elle a tenu a ssurer à tous, ceux à quoi le don de dix millions de francs CFA va servir:

« C’est à dire, à la prise en charge scolaire des orphelins et autres enfants ren-dus vulnérables du fait du Vih. »

Omar Sana

Commentaires (Facebook)
Etiquettes
Show More

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close